Île d’Oléron, hors des sentiers battus

Publié le 14 avril 2020

Envie de vacances 100 % nature, entre plage, marais et forêt ?
L’Île d’Oléron est faite pour vous !

Plus grande île française de la Côte Atlantique, elle a l’avantage de posséder un patrimoine très diversifié : de nombreuses plages de sable fin, une richesse naturelle intacte avec ses marais et ses forêts, des villages et citadelles de caractère, une gastronomie savoureuse et un vaste terrain de jeu pour la pratique du sport sur terre comme sur mer. De plus, l’île multiplie les initiatives visant à protéger son environnement propice à des vacances éco-responsables : une destination idéale pour recharger les batteries et faire le plein d‘énergie positive !

Séjournez dans un de nos deux Campings Huttopia Oléron Les Pins ou Huttopia Oléron Les Chênes Verts et partez à la découverte des petites pépites de l’île, à pied, à vélo ou sur l’eau.

1 | Accéder à une plage paradisiaque en petit train

Au Sud de l’Île, au départ de la gare de Saint-Trojan-les-Bains, située à quelques mètres de notre Camping Huttopia Oléron Les Pins, embarquez dans le P’tit Train de Saint-Trojan qui vous conduira vers la côte sauvage.

En service depuis 1963, le petit train conjugue les plaisirs des journées de plage et celui des promenades. Durant les 12 kilomètres aller-retour sur l’unique chemin de fer touristique de l’île, vous découvrirez les confins naturels de la forêt domaniale et du littoral.
Premier arrêt à la baie de Gatseau où sa plage abritée et ombragée fait face au continent. Un endroit idéal pour la baignade ou pour le pique-nique familial.
Le trajet reprend jusqu’à la plage la plus sauvage d’Oléron, celle de Maumusson. Sa particularité ? Elle est inaccessible par la route ! Pour s’y rendre il faut prendre le petit train ou y aller à pied (5 kilomètres). Un véritable endroit idyllique de par sa grande étendue de sable blanc, son panorama sur l’océan et le peu de fréquentation.
Attention, baignade interdite à cause des courants dangereux.

Le P’tit Train est ouvert tous les jours de début Avril à fin Octobre, sans réservation. Il est également accessible aux personnes à mobilité réduite.
En Juillet et en Août il vous propose des promenades féeriques pour admirer le soleil couchant depuis la plage de Maumusson.

Oleron
Oleron

2 | Découvrir l’univers du sel au Port des Salines

Situé entre nos deux campings, le Port des Salines est un écrin naturel labellisé Pôle-Nature qui vous dévoile l’histoire de la saliculture oléronaise et le savoir-faire du saunier sous de multiples facettes.
L’écomusée vous conduira de cabane en cabane dans l’univers du sel et vous découvrirez grandeur nature le fonctionnement d’un marais salant, la faune et la flore de l’environnement, les outils du saunier et la renaissance d’une activité. La visite du site se termine bien sûr par une dégustation du célèbre or blanc.

Un sentier d’interprétation en accès libre jalonne le parcours pédestre et explore l’univers du marais salant.
Pour les marins d’un jour, la location d’une barque vous permettra de contempler de façon ludique les paysages du marais et son écosystème si riche et diversifié.
De nombreuses activités en famille ou en couple sont proposées tout au long de la saison de Mars à Novembre : ateliers pédagogiques, visite-dégustations ou encore apéro-barque.

3 | Pédaler le long des pistes cyclables

Quoi de mieux que l’utilisation d’un vélo, déplacement doux et responsable, pour partir à la découverte d’Oléron ?
Et tout a bien été agencé pour vos excursions : des pistes cyclables ont été installées pour parcourir l’ensemble de l’île, en toute sécurité. Sur plus de 160 kilomètres, elles vous permettront d’apprécier, en toute tranquillité et à votre rythme, la diversité des paysages insulaires à travers les marais, les forêts et en bord de mer. Un avantage : le relief est très peu prononcé donc accessible à toute la famille ! Vous pourrez ainsi pédaler en pleine forêt des Saumonards jusqu’à Boyardville ou encore découvrir les marais du sud de l’île vers Château d’Oléron, en toute facilité.

La piste cyclable bleue passe par nos deux Campings et vous permet de relier le sud et le nord de l’île, de Trojan-les-Bains au phare de Chassiron sur 35 kilomètres, comptez environ 3h30.
Depuis notre Camping Huttopia Oléron Les Chênes Verts vous aurez accès rapidement aux pistes orange et rouge qui vous donneront accès au centre d’Oléron, en passant par les petits villages typiques, les vastes étendues de marais salants et les parcs à huîtres.

Afin de vous guider et de faciliter vos déplacements à deux-roues, le réseau cyclable est pourvu d’une signalétique informative et directionnelle. Une carte de l’ensemble des pistes est disponible dans les Offices de Tourisme de l’île ou en téléchargement sur le site internet de l’Île d’Oléron-Marennes Tourisme.
De plus, de nombreux loueurs de vélo sont implantés un peu partout sur l’île et vous proposerons des cycles adaptés à vos déplacements (VTC, VTT, vélo électrique…).

4 | Sentiers de randonnée pédestre

Vous êtes plutôt marche à pied ? De nombreux sentiers de randonnée parcourent toute l’île, et certains partent depuis nos deux Campings !
A Oléron, le choix de belles randonnées est vaste : en forêt, le long des rangs de vignes, en bord de plage, dans les villages de caractère ou au cœur des marais. Arpentez l’île quelque soit la saison à la découverte de son riche patrimoine et de son milieu naturel varié. Enfilez vos baskets et empruntez les sentiers du Marais des Bris à Saint-Trojan-les-Bains où 37 hectares sensibles et préservés vous enchanteront, ou prenez un bon bol d’air en parcourant les Marais aux Oiseaux à Dolus d’Oléron tout en apprenant un peu plus sur la faune locale.

Depuis notre Camping Huttopia Oléron Les Pins vous pourrez vous rendre par les petits sentiers forestiers à la plage idyllique et sauvage de Maumusson.
Autour du Camping Huttopia Oléron Les Chênes Verts des chemins côtiers et à travers les bois vous feront découvrir l’écosystème local ainsi que de jolis panoramas sur les plages océanes.

Comme pour les pistes cyclables, tous les circuits pédestres sont très bien balisés et aménagés. Ils sont consultables dans les Offices de Tourisme de l’île qui sauront vous aiguiller au mieux selon vos attentes.
Le territoire est très sensible à la préservation de son environnement : combat contre l’érosion des dunes, collecte des déchets, protection des espèces… Veillez à bien suivre la signalétique des sentiers pour participer à votre tour à la sauvegarde de l’île !

5 | Prendre un bon bol d’air pur et se relaxer sur les plages océanes

Qui dit vacances dit relaxation ! L’Île d’Oléron possède de nombreuses plages, côté océan ou côté continent, toutes différentes. Du sable fin, des rochers, des galets plus au nord, des criques ou de longues dunes, il y en a pour tous les goûts !

Nous avons eu le coup de cœur pour certaines d’autres elles :

– la Plage de Vert-Bois : situé à quelques mètres de notre Camping Huttopia Oléron Les Chênes Verts, cet endroit sauvage au sable fin ravira les amoureux de la nature. Entre forêt domaniale et océan, l’authenticité de cette plage et son exposition en font un lieu prisé pour les sports de glisse.
A marée basse, vers la passe de l’Ecuissière, prenez vos sceaux et vos épuisettes et partez en famille à la recherche de crabes et autres crustacés sur les rochers.
Plage surveillée l’été.

– la Plage de Maumusson : elle est uniquement accessible en petit train ou à pied depuis Saint-Trojan-les-Bains et de notre Camping Huttopia Oléron Les Pins. Un petit paradis.
Baignade interdite à cause des courants dangereux.

– la Plage de Fort Royer : une petite plage intimiste située juste dernière le port ostréicole de Fort Royer. Sa particularité ? Les étendues de coquillage (principalement des coques) éparpillées sur le sable fin.
Baignade non surveillée.

ile-oleron-plage-fort-royer

– la Plage des Huttes : située à l’ouest de l’île, elle fait face à l’océan Atlantique et est exposée aux vents sur 5 kilomètres de sable fin. Amateur de sports nautiques, c’est un spot très réputé pour la pratique du surf, du kite-surf, du wind-surf et du body-board.
Plage surveillée l’été.

– la Plage des Saumonards : une très belle plage de sable fin située à l’orée de la forêt des Saumonards, elle offre un splendide panorama sur le célèbre fort Boyard et l’île d’Aix.
Baignade non surveillée.

ile-oleron-citadelle

6 | Marcher sur les traces de Vauban à la Citadelle du Château d’Oléron

Le Château-d’Oléron fait partie des sites culturels phares de l’île d’Oléron. Il doit notamment son attrait touristique à l’importante restauration de la Citadelle et aussi à la dynamique engagée par de nombreux artistes et artisans d’art qui redonnent vie à d’anciennes cabanes ostréicoles.

C’est à Pierre d’Argencourt que l’on doit les plans de la citadelle voulue par Richelieu. Elle fut construite sur un plan en damier, avec deux portes. Vauban l’améliora en prolongeant son système de défense. Elle servit surtout de prison avant d’être bombardée en 1945. Restaurée peu à peu, elle abrite aujourd’hui expositions, concerts et de nombreuses animations.

L’accès à la citadelle est libre tout au long de l’année (sauf pendant le festival Jazz en Feux qui a lieu en Août). La vue sur l’océan depuis les remparts est incontournable !
De nombreuses visites guidées y sont organisées : visites traditionnelles, pédagogiques, nocturnes théâtralisées ou en petit train.

Pour les gourmands, quelques bonnes adresses restaurants à Château d’Oléron :
– La Croix du Sud : une situation unique face à la mer, une décoration qui inspire au voyage et des produits frais à consommer en terrasse ou dans la cabane jaune.
– Le Restaurant du Port : une cuisine du terroir et des fruits de mer servis sur le port ostréicole, en face de la mer, de la citadelle et du pont d’Oléron.

7 | Visiter des villages ostréicoles

Sur Oléron, l’ostréiculture et la pêche sont des activités séculaires, comme en témoignent les nombreux petits ports ostréicoles aux cabanes traditionnelles multicolores. Nos deux endroits favoris : Fort Royer et la Baudissière.

Dans une zone de marais de 10 hectares, Fort Royer est l’un des ports ostréicoles qui a le plus gardé son aspect typique.
Le village est parsemé de cabanes en bois colorées, disséminées au milieu des claires et des chenaux, attirant tout de suite le regard. Autrefois, elles étaient peintes avec des restes de peintures qui avaient servi pour les bateaux. Elles ont conservé aujourd’hui leurs utilités d’origine de stockage pour les outils et les accessoires nécessaires à l’ostréiculture. Certaines sont décorées avec goût et l’on peut apercevoir de jolis petits bibelots dans l’esprit marin sur le rebord des fenêtres. Vous pourrez y découvrir les métiers autour de l’huître de Marennes-Oléron : les traditions, l’élevage dans les parcs à huîtres, l’affinage dans les claires mais aussi les démarches de protection de cet écosystème fragile. Différentes visites commentées, des ateliers et des randonnées, notamment pour observer les élevages en mer, sont proposés par l’association du Site Ostréicole et Naturel de Fort-Royer.

Pour continuer votre découverte ostréicole, empruntez la Route des Huîtres pour atteindre le chenal ostréicole de la Baudissière. Une fois arrivés sur place, vous serez émerveillés par les cabanes colorées positionnées le long du chenal. Elles ont été réhabilitées pour accueillir des artistes et des créateurs qui y pratiquent leur métier et ouvre leurs portes aux visiteurs. Idéal si vous cherchez un petit souvenir typique : tableaux, lampes artisanales, objets décoratifs, créations textiles…
A travers les parcs à huîtres, allez jusqu’à la pointe de la Baudissière pour découvrir un beau panorama sur la mer et le chenal. Il offre une très belle vue sur le pertuis où la mer se retire à marée basse pour découvrir les parcs à huîtres.

ile-oleron-ostreiculture

Et pourquoi pas au retour déguster quelques huîtres en tête à tête, dans ce lieu qui aspire toute sérénité ?

8 | Faire du paddle à travers les marais

De nombreux sites sur l’île, sont ouverts à la pratique du stand up paddle, quel que soit votre niveau.
Laissez-vous porter sur les chenaux qui serpentent au milieu des anciens marais salants. En ces lieux de quiétude, vous découvrirez un paysage insolite plein de charme, en vous retrouvant au plus proche de la nature. Au fil de l’eau, vous observerez la faune et la flore et vous pourrez même caresser les chevaux en liberté qui viendront à votre rencontre.
Des visites guidées en paddle sont proposées pour découvrir les fortifications de Vauban, la baie de Gatseau classée Natura 2000, les marais de Saint-Pierre d’Oléron ou encore de Boyardville.

Une envie de yoga-paddle ? Travail sur la respiration, écoute de son corps, enchaînement de postures simples. Très vite votre esprit prend la large et la nature vous enveloppe à travers les étendues d’eau salée pour un instant relaxation.
De la location de matériel et de l’accompagnement sont possibles un peu partout sur l’île, nous vous conseillons notamment Salicorne ou l’Oléron SUP.

9 | Profiter d’une vue panoramique depuis le phare de Chassiron

Le Phare de Chassiron à la pointe Nord de l’île est immanquable lors de votre passage sur Oléron .
Faisant face à l’océan avec ses 46 mètres de haut, sa tour noire et blanche se voit jusqu’à 35 kilomètres de jour et son feu à 52 kilomètres par nuit claire. On lui rajouta les 3 bandes noires pour le rendre plus visible de jour dans la brume et pour le différencier du phare des Baleines de l’Île de Ré.
Pour les plus courageux, son escalier de 224 marches vous conduira jusqu’à la lanterne et un incroyable panorama sur l’île, l’océan, la côte continentale et l’Île de Ré s’offrira à vous.

Vous pouvez vous rendre sur le site à vélo depuis nos deux Campings en empruntant la piste cyclable bleue. Le phare est ouvert tous les jours et toute l’année. Juste en contre-bas du phare vous trouverez des accès à de petites criques entre les falaises escarpées de l’île : des endroits parfaits pour regarder le soleil se couchant autour d’un bon pique-nique. A marée basse, l’estran rocheux dessine un paysage au graphisme tout en courbes dues aux traditionnelles écluses à poissons construites en forme de fer à cheval.

ile-oleron-surf-vague

10 | Surfer sur les vagues

Si vous préférez les activités nautiques en mer, Oléron dispose d’un extraordinaire terrain de jeu avec une côte océanique idéale pour les amoureux des sports de glisse, et une côte est, beaucoup plus protégée qui permettra de plutôt voguer au large du Fort Boyard.

Pour la pratique du surf et du bodyboard, privilégiez les spots sur les bancs de sable de Saint-Trojan-les-Bains, Le Grand-Village-Plage, Vert-Bois ou les Huttes, qui offrent des vagues variées et de qualité.
La pointe de Chassiron sera plutôt réservée aux bons surfeurs et si vous préférez les spots abrités repliez-vous sur Saint-Denis d’Oléron à la pointe des Boulassiers.
Avec le jeu des marées, les conditions peuvent évoluer très rapidement permettant à tous de s’amuser pleinement et sans craintes.
Toute l’année, surfeurs, kitesurfeurs et véliplanchistes peuvent pratiquer leur passion sur Oléron. Car même lors de tempêtes, c’est le seul spot praticable de la Côte Atlantique !

Des écoles de surf vous initient en toute sécurité et vous conseillent sur les zones de glisse et sur le matériel adéquat pour que votre session vous procure les meilleures sensations possibles.
N’hésitez pas à aller à Diabolo Fun à la plage des Huttes ou à Kabanasurf ou à Surfari au Grand-Village-Plage. Ils vous proposeront toutes les activités nautiques, en cours ou à la location.

Vous n’avez plus qu’à faire vos valises et nous rejoindre dans nos Campings Huttopia Oléron Les Pins ou Huttopia Oléron Les Chênes Verts, pour passer d’agréables vacances entre amis ou en famille, en plein cœur de cette nature insulaire sauvage et variée qu’offre Oléron !

Publié le 14 avril 2020